Le lycée Fantastique
Salut!
Aller mon petit c'est l'heure d'aller en cours!
A moins que tu sois un de ces enfants dont personne n'a découvert l'existence?


Un lycée Fantastique... Enfin presque... Dans une pièce reculé de celui ci, des enfants d'expériences gisent. Incarnez un personnage bourré de pouvoir et aidez les.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Mer 22 Fév - 10:20

Un ténébreux embêtant


Je mordille mon stylo, ennuyée par le cours se déroulant devant moi. Les exercices que nous avait donné le professeur étaient faciles, trop faciles, et j'avais tout fini en quelques minutes. Du coup, je ne sais pas quoi faire... Je ne peux pas prendre le livre que j'avais préparé dans mon cartable ce matin car le professeur de mathématiques n'aimait pas que l'on fasse autre chose que ses maths. Et bien moi, je détestais cette matière. Je préférais le français, la littérature, la grammaire... On ne me comprenait pas lorsque j'en parlais, car on trouve ça trop difficile. C'est pourtant logique et amusant, combinaison gagnante.

—Nous allons corriger les exercices dans deux minutes, dépêchez-vous les retardataires !

Enfin. Plus que deux minutes à ne rien faire, et après. Ne rien faire... Je soupire, excédée. J'en ai plus qu'assez des cours en ce moment. J'attends les vacances avec impatience, même si nous en avons très peu dans ce lycée. Je suis fatiguée par cette routine. De plus, mes compagnes de chambres discutaient jusqu'à tard le soir, et je n'osais pas leur dire de se calmer, ne souhaitant pas me faire d'ennemis. Déjà qu'elles ne m'aimaient pas beaucoup et me laissaient dans mon coin... J'aimerais beaucoup avoir une chambre seule afin de faire ce que je veux. Mais ce n'était pas possible, je n'avais jamais compris pourquoi.

—Les deux minutes sont passées, nous allons corriger les...

Driiiiiiiiiiiiiiiiiing !
La sonnerie du lycée retentit, interrompant notre cher professeur de mathématiques. Aussitôt, tout le monde se lève et court vers la porte. Je suis le mouvement, heureuse de la fin des cours. Ils étaient fini pour aujourd'hui !
Je ferme les yeux et soupire de soulagement, toute contente. Bousculée de toute part dans les couloirs, je me dépêche de sortir de la cohue afin d'aller aux casiers ranger mes affaires. Même si je pouvais les mettre dans ma chambre, j'aimais voir mes choses ordonnées et le casier était parfait pour ça.
Soudain, je me sens plaquée sur le mur. Surprise, le souffle coupée, je ne vois pas la personne qui m'a poussé ainsi, mais je vois rapidement un grand garçon s'éloignant rapidement. Ça ne peut être que lui, je ne sais pas pourquoi mais je le sais.

—Eh ! Toi ! Tu peux pas faire attention ?

Je frémis lorsqu'il tourne vers moi son visage fin.

[Court, sorry]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Mer 22 Fév - 10:52

Le court de maths. Un ennui total, surtout que j'me demande à quoi ça va m'servir de savoir qu'un angle droit fait 90° si je choisis de suivre la voie de mon père. Mais bon. Je suis en cours de maths, je dois faire des maths.
Je finis mes exercices, quand la voix fluette de la prof retentit: "Nous allons corriger les exercices dans deux minutes, dépêchez-vous les retardataires !"
Je lâche un soupir. Deux minutes de repos, à ne rien faire. Je cale mon dos contre ma chaise, me laissant vagabonder dans mes pensées. Quelques instants plus tard, la prof se fait couper la parole par la sonnerie. Je souris, amusé qu'elle ne puisse gronder personne.
Je ramasse mes affaires, les fourrant en tas dans mon sac. Je me lève et sors de la classe comme tous les élèves. En sortant, je file vers mon casier, déposer le surplus d'affaires. Certains les dépose dans leurs chambres, mais moi je ne suis pas pensionnaire.
Au passage, je bouscule une fille qui est dans la classe. Sans prendre la peine de m'excuser, je continue mon chemin vers mon casier. Mais dans mon dos, sa voix retentit: "Eh ! Toi ! Tu peux pas faire attention ?"
Je me retourne vers elle, l'on visage impassible. Le soleil qui pénètre par la fenêtre fait briller mes cheveux d'un reflet roux. Je la fixe un instant, avant de hausser les épaules et de continuer mon chemin. J'arrive à mon casier, ouvrant la porte en métal rouillé. En mettant les affaires dans ce p'tit bidule, je remarque que la fille de tout à l'heure m'a suivi et me regarde d'un air de dire: "Nan mais oh ! Tu t'prends pour qui pour pas t'excuser ?!?"
Je referme mon casier avec mon cadenas, puis commence à me diriger vers la cafèt' pour la pause du midi. Mais je sens une main se poser sur mon épaule et le retenir. Enfin me retenir... Pas vraiment. Si je l'avais voulu, rien qu'en bougeant mon épaule je me serais débarrassé d'elle. Mais je le retourne et pose sur la jeune fille un regard exaspéré. Je crois que c'est Ambre Desmer, si j'ai bien retenu les personnes qui sont dans ma classe. Ouais c'est ça j'crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Mer 22 Fév - 11:23

Un ténébreux embêtant


Le couloir lumineux voit soudain apparaître un beau rayon de soleil, enrobant les cheveux du jeune homme de reflets roux. Ils dégagent un bel éclat, éblouissant. Je ne sais pas si les miens sont comme les siens, s'il me cache de la lumière. Je m'en fiche. Son oeil bleu me fixe avec froid, et sans rien dire, il se détourne de moi et s'en va. Sans même une excuse. Ni un mot. Je me sens bouillir. Comment ose-t-il ?! Quel mal élevé ! Et si il m'avait blessé et que je saignais, que je faisais un crise cardiaque ? Bien sûr, j'exagère... beaucoup. Mais on ne sait jamais, les pires scénarios peuvent toujours arriver !

Furieuse, je m'élance à suite, esquivant habilement les élèves me barrant le passage. Sans vraiment le voir, je devine les endroits où il est passé jusqu'aux casiers. Je ne sais pas trop où se trouve le sien mais j'aperçois bien vite sa tête de ténébreux fier et sombre. Quel énergumène étrange, mal élevé, antipathique... Je pourrais trouver plein d'adjectifs pour lui, mais j'en ai assez. Je m'approche du jeune homme. Il me verrait. S'excuserais. Et je le lâcherais. Mais jamais je ne partirais sans lui avoir dit ce que je pense, et sans que lui ne s'excuse. Il m'aperçoit, je le vois. Mais il retourne à ses affaires, ferme son casier à l'aide d'un cadenas et se dirige machinalement vers la cafétéria, sans doute pour manger un petit peu.

Je le suis en ronchonnant, toujours mécontente. Ah il ne me connaissait pas ce gars là ! Il ne savait pas que je ne lâchais jamais ! Il avait l'air d'être de la même trempe que moi, en plus embêtant...
Je lui attrapé brutalement l'épaule, sachant pertinemment qu'il était plus fort que moi et qu'il pourrait facilement se dégager de mon emprise. Il se retourne vers moi, agacé. Ah ! Il veut jouer à ça ? Son oeil bleu me fixe tandis que l'autre est caché par une mèche de ses cheveux à reflets roux.

—Surtout dis pas pardon, on pourrait croire que t'es poli. Tu sais que tu aurais pu me faire mal ? Tu as eu de la chance !

Oh il m'agace avec son regard désintéressé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Mer 22 Fév - 11:40

Elle me regarde, furieuse. Ambre crache à mon visage tout une phrase de "espèce de malpoli", "j'aurais pu me faire très mal" et autres blablas que j'ignorais. Je souris et dis d'un ton moqueur:

- Sauf que tu ne t'es pas fait mal. Donc le problème est réglé.

Pendant un instant, elle me regarde, sidérée. Puis son visage vire au rouge. Elle est en colère...
Je me retourne, je sais très bien qu'elle ne lâchera pas l'affaire. Je la sens bouillir derrière moi. J'aimerais savoir jusqu'ou sa patience à des limites.
Je continue mon chemin vers le lieu que j'ai choisi, sans me retourner. J'entends ses pas furieux sur le sol. Effectivement elle ne lâchera pas l'affaire. Je suis persuadé qu'elle va encore me faire le retourner et le ressortir un de ses discours sur la politesse.
M'arrêtant soudainement, je fais demi-tour en le souvenant que j'ai oublié ma carte pour pouvoir aller à la cafèt' dans mon casier. Je la contourne tranquillement, tandis qu'elle me jette un regard interrogateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Mer 22 Fév - 17:38

Un ténébreux embêtant


Il sourit, sans doute pour se moquer de moi. J'ai envie de l'insulter, de lui hurler des choses qui ne conviennent pas à des jeunes filles polies. Oh ce qu'il m'énervait ! Quelque chose en lui... m'agaçait plus que tout.

—Sauf que tu ne t'es pas fait mal. Donc le problème est réglé.

Je le regarde, sidéré. Pitoyable. Mais c'était aussi ma faute, j'avais dit n'importe quoi. Je lui avais tendu la main pour qu'il me réponde ainsi. Et il n'avait pas loupé l'invitation...
Je bous. Littéralement. Je sens le sang affluer dans mon visage et je deviens rouge, j'en suis sûre.
Je suis patiente, je le sais. Mais ma patience a des limites bientôt atteintes. Oh je n'allais pas le lui montrer. Il se moquerait, je commence à d'avoir à quoi je dois m'attendre de sa part.

Il tourne les talons et se dirige vers un endroit qui m'est inconnu. Je le suis bien sûr. J'avais commencé, je ne pouvais pas terminer ainsi ! Je suis sûre que j'en entendrait reparler bien vite ! Je marche rapidement mais lourdement afin qu'il sache que je suis à ses trousses. Je ne le lâcherais pour rien au monde ! Soudain, il fait demi-tour, me contourne tranquillement. Je lui jette une regard interrogateur. Avait-il prévu le coup ? Ou avait-il oublié quelque chose ? Une chose était sûr : il voulait me faire tourner en bourrique. Et il y arrivait très bien ! Je ne savais plus où donner la tête.
Et bien, il n'allait pas réussir à se débarrasser de moi ! S'il le fallait, je le suivrais toute la journée, où qu'il aille. Je ne sais pas si j'oserais aller dans sa chambre où dans un endroit intime, mais je ne le lâcherais pas, il pouvait en être sûr. Le jeune homme se dirige vers la cafétéria, pour une raison que j'ignore.
Oh et puis zut ! Je lui emboite le pas et m'arrête devant lui de façon à lui barrer le passage. Il s'arrête soudainement, ne voulant pas me percuter.

—Écoute, tu dis juste pardon et je te laisse tranquille.

Est-ce que je le ferais vraiment ? Je commençais à prendre goût à ce "jeu" et ma colère était légèrement retombée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Jeu 23 Fév - 10:46

Arrivé à mon casier, je l'ouvre et saisis ma carte. Je me redirige vers la cafèt', mais la jeune fille me barre le passage. Je m'arrête brusquement, tandis qu'elle dit: "Écoute, tu dis juste pardon et je te laisse tranquille."
Je souris, puis demande:

- Sais-tu au moins comment je m'appelle ?

La question n'a aucun rapport, mais je ne suis même pas sûr qu'elle sache que je suis dans sa classe. Je la regarde fixement, en l'attente d'une réponse. Peut être que si elle le sait, je m'excuserais... Peut être.
Sa ténacité et sa manière d'insister me rappelle ma mère. Elle aussi ne lâchais rien et quand elle voulait quelque chose, elle l'avait.
Mon regard se dirigea au dehors, ou le soleil brillait fort. J'attends encore sa réponse, pensant qu'elle ne répondrait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Ven 24 Fév - 16:08

Un ténébreux embêtant


Il sourit. D'un sourire... Je ne saurais pas comment le qualifier. Était-il moqueur ? Sincère ? Aimable ? Forcé ? Je n'en savais rien.
Il m'exaspérait avec sa mèche rebelle cachant son oeil gauche. Pourquoi ? Et si... il était défiguré et il ne souhaitait pas le montrer ? Ridicule, je le savais
Mais je ne voyais vraiment que ça. Ou alors, tout simplement, sa mèche était mise là pour se rendre plus mystérieux, plus ténébreux. Si c'était le cas, c'était réussi car je ne savais presque rien de lui...

—Sais-tu au moins comment je m'appelle ?

Quel est le rapport ? Il ne voulait vraiment pas s'excuser, c'est ça ? Il essayait de m'embobiner afin que j'oublie toute cette histoire. Mais non, il rêvait ! Jamais je n'abandonnerai. Il pouvait chercher à m'échapper, à passer entre ma toile, il n'arriverai jamais à mes fins.
Son nom... Je savais qu'il était dans ma classe, car sa tête ne m'était pas inconnue. C'est normal, je le vois tous les jours, mais je n'avais jamais vraiment fait attention à lui. Son nom m'échappait. Je savais qu'il était souvent interpellé par les professeurs lorsqu'il n'écoutait pas -ils avaient l'œil fait pour ça-. Je me souvenais qu'il avait un nom de premier de la classe, ce qu'il n'était pas. Aussitôt, je vois ce que je cherchais apparaître dans ma tête. Aussitôt, je souris.

—Bien sûr que je le sais, Lucien.

Envie subite. Envie de voir ce qu'il cache sous sa frange. Sans crier gare, je lance mes doigts vers sa frange et l'écarte brutalement de son œil caché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Ven 24 Fév - 22:36

Elle en met du temps à répondre... Essaie-t-elle de se souvenir ? Ou de gagner du temps pour ne pas m'avouer qu'elle n'en sait rien ? Pendant quelques instants le silence est complet. Les autres élèves sont partis manger, il ne reste que nous deux. Soudain un sourire éclaire son visage, elle a trouvé: "Bien sûr que je le sais, Lucien."
Je souris, avec un rire. Je commence à l'apprécier cette Ambre. Mais sans crier gare, la situation dérape. Tout ça parce qu'elle est trop curieuse. Elle bondit, ses doigts fins s'élançant vers ma mèche. Avant que je n'ai le temps de réagir, elle l'écarte. Sans que je ne comprenne trop pourquoi, ça m'énerve. Personne ne sait mon secret. Sauf elle maintenant. Mon œil marron dévoilé, je lui saisis le poignet d'un geste vif, la bloquant. Je rabats ma mèche de mon autre main, avant de la fixer avec mon œil de glace. Celui-ci lance des éclairs. Jamais, jamais je n'ai été aussi en colère. Parce que cet œil ne cache pas qu'une différence. Il cache aussi un passé, une douleur et une histoire qu'il ne vaut mieux pas connaître. Je lache d'un ton plus froid encore que mon œil:

- Ne recommence jamais ce que tu viens de faire. Et ne t'avise pas de raconter ce qu'il s'est passé et encore moins de t'approcher encore une fois de moi, est-ce bien clair ?

Me rendant compte que je la tiens un peu fort, je lâche son poignet et pars dans la direction opposée de la cafèt'. J'ai besoin d'être seul et de réfléchir. J'entends ses pas derrière moi. Elle ne lâchera donc jamais ?!? Je me retourne d'un geste vif:

- Je t'ai dis laisse moi ! C'est pas assez clair ?!? Tu veux un dessin ?!?

Je la laisse la en plan, dans l'incompréhension de ma réaction. Mais j'm'en fiche. La fureur tourbillonne en moi, détruisant tout sur son passage. Je ne veux plus jamais me retrouver face à elle. Arrivé au bout du couloir, je me mets dans un angle et me laisse choir sur le sol. Pourquoi avais-je réagit ainsi ? Je mis ma tête entre mes mains, me fermant dans une coquille plus solide que la glace. Mais lorsque je sens une main se poser doucement sur mon épaule, je ne peux m'empêcher de frémir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Dim 5 Mar - 8:33

Un ténébreux embêtant


J'écarquille les yeux, m'attendant à voir quelque chose d'horrible, qui me donne envie de partir. Mais non. Je ne vois qu'une chose : un œil. Un bel œil. Brun. Brillant. Mais caché. J'ai à peine le temps de l'entrevoir quelques secondes que Lucien m'attrape le poignet d'un geste vif. Surprise, j'essaye de me dégager, mais il m'en empêche. De son autre main, il rabat sa mèche sur cet œil destiné à être caché pour une raison que j'ignore.
Il me fixe alors de son regard glacial, lançant des éclairs. J'ai envie de m'enfoncer sous terre, de fuir cet éclat de colère. Ce n'était pas mon but, je ne pensais vraiment pas que ça l'embêterait à ce point...

—Ne recommence jamais ce que tu viens de faire. Et ne t'avise pas de raconter ce qu'il s'est passé et encore moins de t'approcher encore une fois de moi, est-ce bien clair ?

Le ton employé est froid, encore plus froid que le regard qu'il m'avait lancé. Je sens que mon cœur s'emballe, pas de colère. Non, de honte. Pourquoi est-ce que je devais toujours être curieuse ? Je m'attirais des ennuis à chaque fois, et c'était bien embêtant. Surtout que la situation commençait à devenir intéressante. Comme une imbécile, j'avais tenté le diable. Et voilà qu'il me haïssait. En même temps, qu'avait-t-il à cacher, dans cet œil si beau et mystérieux ? Quelque chose que j'ignorais en tout cas...
Mon poignet commence à me faire mal. Il le tient fort, très fort, comme s'il y mettait toute ma colère. Je n'ose pas protester de peur de m'attirer les foudres du jeune homme. Soudain, il le lâche.
Il me tourne le dos et se dirige vers le côté opposé à la cafétéria. Sans crier gare, je le suis. Je n'allais pas le laisser partir sans m'expliquer, sans que lui m'explique. C'était un désir inexplicable et je ne pouvais pas lutter contre.
Il se retourne d'un geste vif, entendant mes pas sur le carrelage. Je n'avais jamais été douée pour être silencieuse dans mes pas,et aujourd'hui, cela me portait préjudice.

—Je t'ai dis laisse moi ! C'est pas assez clair ?!? Tu veux un dessin ?!?

Il me laisse là, pantelante. Je m'arrête, ne sachant pas quoi faire. Si je le suivais, je m'attirerais sa colère une nouvelle fois. Mais si je restais là... Je ne lui parlerais plus jamais. Et ça, c'était un peu embêtant, étant donné que je ne souhaitais pas d'ennemis dans ma classe. Je le suis du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse de ma vue. Et là, je prends ma décision.

J'avance d'un pas décidé en direction de la fin du couloir, où il avait disparu. Lorsque je l'aperçois, je ralentis, essayant de faire le moins de bruit possible. Il est là, par terre, la tête entre les mains. Est-ce qu'il pleurait ? Je n'en avais pas l'impression, mais je n'avais aucune envie de le vérifier. C'était moi qui l'avait mis dans cet état. À moi de le “sauver”.

Je pose ma main sur son épaule, dans le seul but de le rassurer. Il frémit, sans doute surpris.
Je ne sais pas quoi faire. Lui parler ? Le laisser comme ça ? Je n'avais jamais été confronté à ce genre de situation, et je ne savais pas m'y prendre. Mais notre amitié était en jeu.

Je me laisse choir à ses côtés, m'asseyant délicatement, sans parler. Je lève mes genoux et enroule mes bras autour. Et je reste ainsi, ne sachant que faire.

—Excuse-moi.

Deux mots. Deux mots qui ont eu du mal à sortir. Qu'il était censé me dire au début. Mais la situation s'était inversée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Dim 5 Mar - 9:40

Du coin de l'œil, j'aperçois la personne qui a mis sa main sur mon épaule. C'est Ambre. Elle se laisse tomber à côté de moi, ses bras entourent ses genoux. Elle reste ainsi un moment, en silence, avant de dire, d'un ton hésitant: "Excuse-moi"
Je soupire et retombe soudainement dans le passé. Je revis tout. Tout ce qui a changé ma vie, ce qui m'a changé. L'homme hurle, la gorge en sang. Je me détourne et cours sur mes pattes de loup. Loin. Très loin. Arrivé à la lisière de la forêt, je me transforme en humain. Ma mèche cache mon œil bleu, je la déplace. Elle cache à présent mon œil brun, qui cache tant de choses, qui pourraient mettre en danger n'importe qui.
Je reviens brutalement à la réalité, mon cœur battant la chamade. Je me redresse, une expression indéfinissable sur le visage. Je me tourne vers la jeune fille et souffle:

- Je... M'excuse aussi. J'ai été stupide et désagréable... Je t'ai fais mal je suppose en tenant aussi fort ton poignet... Désolé. Mais s'il-te-plait, ne recommence jamais ce que tu as fait... Tu ne sais pas ce que ma mèche cache, à part un œil brun. Parce qu'il cache lui même un histoire, une douleur et ça te mettrait en danger de savoir tout ça.

Je raconte cela, sans aucuns détails sur l'histoire que ça cache. Je ne suis même pas sûr qu'elle soit sans danger, maintenant qu'elle a vu mon œil. Mais bon on va faire avec, il faudra que je la protège, tout ça étant ma faute. Soudain, dans une impulsion que je n'ai pas pu contrôler, je me penche vers elle et pose un doux baiser sur ses lèvres. Je me détourne gêné et lâche un "Désolé". J'ajoutais après quelques instants passés dans un silence gêné:

- Je...ne sais pas ce qu'il m'a pris...

Le rouge me monte aux joues, je le cache derrière mes cheveux. Mais qu'est-ce que j'avais fait ?!? Je n'étais même pas sûr qu'elle n'avait pas déjà un petit copain... Je me tourne vers elle. Son expression est illisible, je n'arrive pas à savoir ce qu'elle pense de ça... Je décide d'attendre qu'elle réagisse, sans fuir comme tout à l'heure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Dim 5 Mar - 11:09

Un ténébreux embêtant


Il soupire. Tourne la tête. Et puis soudain, il semble lointain, comme s'il revivait certaines choses.
Je ne sais rien de lui. Je ne sais pas quel est son nom de famille. Je ne sais pas d'où il vient, s'il est en pension ici. Si ses parents sont vivants. S'il a vécu des choses qui l'ont choqués... Je n'en sais rien. Mais pourtant, j'ai l'impression de le connaître.
Son œil brun me revint soudain en mémoire, un magnifique œil brun aux teintes foncées, empreint de tristesse, de souvenirs qu'il fallait mieux ne jamais évoquer. Une partie de lui était enfouie de cet œil brun. L'autre dans le bleu, celui qui restait à la surface, qui semblait tout voir.

Il revient soudain à la réalité, se tournant vers moi, comme s'il ne s'apercevait que maintenant de ma présence.


—Je... M'excuse aussi. J'ai été stupide et désagréable... Je t'ai fais mal je suppose en tenant aussi fort ton poignet... Désolé. Mais s'il-te-plait, ne recommence jamais ce que tu as fait... Tu ne sais pas ce que ma mèche cache, à part un œil brun. Parce qu'il cache lui même un histoire, une douleur et ça te mettrait en danger de savoir tout ça.


Il cache des choses. De nombreuses choses auxquelles je n'étais pas au courant. Mais cette fois, je n'ai pas envie de savoir. Pas à cause du danger, non. Je ne veux pas le savoir parce que je préfère garder certaines choses secrètes, et que lui aussi le souhaitait sûrement. Je ne pouvais que le comprendre. Je le regarde, sans trop savoir quoi répondre.

Soudain, il se penche vers moi. Et pose un doux baiser sur mes lèvres.
Une explosion de produit en moi. Des papillons qui volent dans mon ventre.
Il se retire aussitôt, gêné.

— Désolé. Je...ne sais pas ce qu'il m'a pris...

Le rouge lui monte au joues, et je sens la même chose pour moi. Je ne sais pas quoi penser. Pas quoi faire. Je reste immobile, le visage tourné vers lui. Il ne fuit pas, pas comme toute à l'heure. Je ne sais pas si je dois lui en être reconnaissante pour ça ou pas.
Malaise. Le malaise est palpable dans le couloir. Je ne sais pas quoi faire pour le briser.

—Je... Ce n'est pas grave.

Nulle. Je ne peux rien faire ni rien dire, je me sens comme paralysée. Mais un sentiment de bien-être me parcoure, comme quelque chose d'agréable coulant dans mon sang.

—Toi aussi ça te fait... Quelque chose d'étrange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Dim 5 Mar - 12:15

Elle aussi rougit. Un malaise s'installe, mais personne n'arrive à le briser. Ambre finit par le faire en me rassurant par la même occasion: "Je... Ce n'est pas grave."
Je me sens immédiatement mieux, même si les papillons dans mon ventre ne se calment pas. Elle pose alors une question qui me fait écarquiller les yeux: "Toi aussi ça te fait... Quelque chose d'étrange ?"
Je réponds, en bafouillant:

- Je...je...heu...oui...

Les papillons se mettent à voler partout, me déconcentrant. C'est bizzare, je n'ai jamais ressenti ça avant et jamais jamais jamais je ne me suis mis à bafouiller à ce point devant une fille... Serais-je en train de changer ? Ou est-ce Ambre qui me fait cet effet ? Je prie pour que ça soit Ambre. Je ne veux pas passer pour un boulet devant toutes les filles !
Je la regarde en coin, je vois qu'elle ressens le même malaise que moi. Qu'est-ce que ça voulait dire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Dim 19 Mar - 15:37

-Je… Je… euh... oui… bafouille-t-il.

Il reste ainsi, comme perdu dans ses pensées. Je n’ose pas prendre la parole, mal à l’aise. Tout avait basculé. Ce baiser volé avait tout changé entre nous. Que pouvions bien nous dire ? Nous ne pouvons plus rien faire. Nous avions, sans le savoir, brisé notre relation. Ou tout simplement donné un autre tour à notre relation.
J’agite la tête, un peu honteuse d’avoir des idées comme ça dans ma tête. Cependant… L’image du visage de Lucien réapparait toujours dans ma tête, même si je ne le regarde pas. Ce pourrait-il que quelque chose nous lie ? Je ne connaissais rien aux garçons, ni aux relations autres que celles des familles, et un petit peu de l’amitié. Mais je n’avais jamais vraiment eu de relations autres que celles-ci. Je suis une ignorante dans cette matière. Une ignorante totale.
Je vois son œil couleur de glace se tourner légèrement vers moi, comme s’il cherchait à voir comment j’étais. Troublée. Mal à l’aise. À cause de lui. Ou grâce. Je n’en sais rien, mais à nouveau, ils s’envolent dans mon ventre, tournoient et se balancent dans toutes les directions. Je sens un sourire se former sur mes lèvres et lui lance timidement une œillade. Briser le silence. Le silence qui nous oppressait beaucoup trop. Mais comment ? Avec quoi ? Mon ignorance me coûte cher une nouvelle fois, je le sentais.
Je vois sa main posée par terre, et avec un mouvement irrépressible, je la lui attrape. Aussitôt, je prends conscience de mon geste et rougit, mais je ne déserre pas l'étreinte. Au contraire. J’y love ma main toute entière.
Je n’ose pas le regarder de peur de voir un visage en colère mais finalement, je tourne légèrement ma tête vers lui. Quel spectacle pitoyable offront nous ? À vrai dire, je m’en fiche. Nous étions seuls et sans doute heureux de l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Varnel

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    Dim 2 Avr - 9:41

De temps en temps, je jette à la jeune fille des regards en coin. Ambre le remarque, je détourne rapidement le regard. Le rouge devient encore plus présent sur mes joues et je vois un léger sourire s'étirer sur ses lèvres tandis qu'elle me regarde. Je me sens troublé, je ne sais plus comment réagir. J'ai l'impression de flotter sur un nuage mais...Une chose me bloque. M'empêche de me concentrer sur ce merveilleux moment... Elle ne sait rien de moi... Elle ne sait pas qui je suis... Elle ne sais pas que j'ai tuer...
Ce mélange d'émotions contradictoire brouillent mon esprit. Je réfléchis à tout ça a je sens sa main saisir la mienne. Je sursaute avant de me calmer. Voyant que je ne la repousse pas, elle y met encore plus sa main. Je ne sais pas je ne sais plus. Dois-je lui expliquer qui je suis ? Au risque de la perdre à jamais ? Pourquoi est-ce si compliqué d'aimer ?
Toutes ces réflexions installent en moi une sorte de souffrance que je ne sais décrire. Et pourtant... Je décide enfin de reprendre la parole, plongeant un regard déterminé dans celui de la jeune fille. Je murmure dans le silence:

- Ambre... Sais-tu qui je suis ? Connais-tu mon passé ?

Elle est étonnée par ma question ça se comprend. Mais au fond de mon regard on peut distinguer une souffrance infinie qui s'étant dans ton mon histoire. Ambre ne me réponds pas immédiatement, mais j'ai tout le temps qu'il faudra. J'attendrais sa réponse pendant des années s'il le faut. Enfin elle me réponds.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le beau ténébreux embêtant | FT Lucien Varnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roman L. Thompson • Le beau ténébreux.
» Tout est beau, tout est rose. Tant que je l'impose.
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Au revoir Monsieur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée Fantastique  :: Là où la lumière brille :: Les couloirs-
Sauter vers: