Le lycée Fantastique
Salut!
Aller mon petit c'est l'heure d'aller en cours!
A moins que tu sois un de ces enfants dont personne n'a découvert l'existence?


Un lycée Fantastique... Enfin presque... Dans une pièce reculé de celui ci, des enfants d'expériences gisent. Incarnez un personnage bourré de pouvoir et aidez les.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/12/2016

MessageSujet: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Jeu 2 Mar - 18:36

Dans une nuit sombre, alors tous dormaient dans leur dortoir, un événement tragique se passa. Un jeune élève se leva, et voulut allez au toilette. Il était brun, fatigué et surtout... terrorisé. Un cauchemars venait de survenir dans son sommeil, et quand il s'était réveillé, il tremblait et avait eu envie de vomir. Il s'était alors levé. Son nom : Dwen Valios. Deux minutes plus tard, on entendit un cri percé le silence de nuit du collège/lycée. Réveillée, une certaine Lola s'était alors levé. Elle avait parcouru les couloirs, tel un fantôme. Et c'est à son tour qu'elle hurla. Un au secours cette fois. Devant ses pieds, une flaque de sang s'étendait. Le corps de Dwen gisait au sol, inerte. Très vite, les élèves se reveillerent et se réunissent autour du pauvre garçon. Certains prirent leurs jambes à leurs cou mais la plupart detaillerent les camarades.
Le lendemain, les surveillants furent chargé d'inspecter les vidéos de surveillances. Dwen semblait être frappé par une silhouette humaine soit, mais ce qui était frappant était sa forme floue et obscure. On aurait dit... un fantôme ! Sur un mur à l'extérieur, on trouva une écriture sanguinolante : Et ce n'est que le début.
Une seule certitude, le tueur est parmi vous. Des amitiés se briserent et nombreux furent les solitaires qui devisageait chaque passant avec un air paniqué. Deux questions :
"Qui est le tueur ?"
"Qui sera le prochain ?"

Des indices seront donné au fur et à mesure du rp par moi même.
Amusez vous bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceepresqueparfait.forumactif.com
Ambre Desmer

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 11/12/2016
Localisation : Just here

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Jeu 2 Mar - 19:35

Je n'arrive pas à dormir. Quelque chose m'en empêche. J'ai toujours été ainsi, dure à trouver le sommeil. Mais aujourd'hui, je n'y arrivais vraiment pas. Il se faisait vraiment tard, je le savais. Et ça me désespérait.
Je tourne dans mon lit. Tourne. Et tourne. Cherche la bonne position, les yeux fermés. Mais rien. Je savais que je ne dormirai pas de la nuit. Il était trop tard, et c'était comme si j'étais déjà réveillée. Je ne sentais pas la fatigue, curieusement.
Immobile, j'écoute la respiration lente de mes camarades de chambre, qui avaient encore discuté pendant des heures avant de s'endormir. Je me contentais de boucher mes oreilles pour ne pas entendre leurs discussions, toujours en rapport avec les garçons. Aucun autre sujet ne sortaient de leurs bouches harassantes et ennuyantes. Je n'avais visiblement pas les mêmes préoccupations qu'elles... Quoique. Ces derniers temps, quelqu'un me hantait. Je n'en parlais pas et n'en parlerai jamais. C'était être faible. Et puis... Peut-être que je n'avais rien de particulier pour lui...

Des pas se font entendre dans le couloir. Sans doute une personne allant aux toilettes. Je soupire, j'en avais assez de ne rien faire en attendant... Rien. J'ai besoin de bouger. Je me relève soudain et m'assieds sur mon lit, me frottant les yeux. Que faire ? Attendre le jour, dans mon lit ? Ou se lever ?
La voix de ma mère me revient en tête. “Il faut briser la chaîne. Lève-toi, va aux toilettes. Mais brise cette chaîne, sinon, tu n'y arriveras pas.
Un léger sourire se forme sur mes lèvres. Le souvenir d'une voix connue me rend heureuse. Elle me manquait. Je ne l'avais pas vue depuis la rentrée, qui était arrivée quelques semaines plus tôt. Et je me rend compte maintenant que sans elle, je me sens seule. Mon caractère m'empêche d'approcher vraiment les gens, et je ne trouvais personne avec qui partager mes soucis. Bien sûr, il y'avait Emi. Mais je ne me sentais pas prête à lui confier mes peurs, mes problèmes. Et puis, Hinata. Elle me semblait digne de confiance, mais c'était pareil. Quelque chose me bloquer. Je ne pouvais pas dire des choses intimes, qui sortaient directement de mon cœur. C'était plus fort que moi.
Les larmes me viennent aux yeux. Qu'est-ce que j'aimerais la revoir ! Juste lui parler une minute, ou plus si possible. Au moins la voir, elle et son regard empli de fierté, mais aussi de tristesse. Nous étions vraiment proches pour une fille et sa mère, et notre relation était fondée sur la confiance. On se disait tout, on devinait nos sentiments... Oh, maman, tu me manques...
J'ai un peu honte de mes pensées, celles d'une petite enfant de six ans, souhaitant le réconfort de sa mère pour un vilain cauchemar.
Je sens des gouttes chaudes glisser sur mes joues. À travers les larmes, je souris.

Ne laisse pas la tristesse du passé ou la crainte de l’avenir te voler le bonheur du présent.

Soudain, quelque chose déchire le silence de la nuit. Un cri. Lointain. De... Douleur ? De terreur ?
Je me sens frémir.
J'imaginais. Oui, je m'inventais des choses, c'était ça.
Perturbée par ce cri soudain, je me rallonge dans mon lit et remonte ma couverture sur mon visage, comme pour me cacher. Puérile. Mais j'avais besoin de me raccrocher à quelque chose.
Je ferme les yeux de toutes mes forces jusqu'à ce que cela fasse mal -une manie depuis que je suis toute petite-, puis les rouvre. Le monde apparaît peu à peu, d'abord par tâches puis, apparaissant normalement. J'ai rêvé. Oui, ça doit être ça.

De nouveaux hurlements, comme pour me narguer. Mais cette fois, ils appellent au secours. Entrecoupés de larmes, terrifiés. Je me relève subitement, rejette ma couverture sur le lit et me lève. Un besoin irrépressible de voir ce qui se passait m'avait attrapé. Mes voisines de chambres se réveillaient lentement, se frottant les yeux, se demandant sans doute ce qui se passait.
En pyjama, je cours. Des voix se font entendre dans le couloir. Les élèves avaient entendu eux aussi ces cris horribles et s'étaient levés afin de voir ce qu'il se passait. Je les bouscule afin d'arriver avant eux, d'avoir une bonne place. Et soudain, je m'arrête.
Vision d'horreur. Du sang sur le sol. Du sang. Du vrai. Par terre. Je manque de pousser un hurlement. Un corps gise au sol, baignant dans une mare de ce liquide rouge. Un jeune fille est agenouillée à ses côtés, des grosses larmes roulant sur ses joues. Elle me fixe de ses yeux bleus, terrifiée, et choquée. Je m'approche d'elle et l'a sert dans mes bras, ne pouvant m'empêcher de regarder le cadavre.
Quelque chose s'était brisé en moi au moment où je l'avais vu. Cette image ne s'enlèverait jamais de ma tête. Je le pressentais.

***

Personne n'avait dormi. Lorsque tout le monde avait été réveillé, on nous avait réuni dans une salle. La nouvelle tomba : le jeune garçon, un dénommé Dwen, avait été assassiné. Par qui ? Une silhouette ressemblant à un fantôme. Des écritures avaient été retrouvées sur le mur extérieur, avec un message faisant froid dans le dos : “Et ce n'est que le début...”. Le tueur était parmi nous, on nous l'avait dit. La frayeur nous paralysait, et nous n'osons plus nous regarder. Méfiance. La confiance n'existait plus entre nous. Des regards soupçonneux étaient lancés à tout bout de champ. Des amitiés brisés, des couples explosés. Cette nouvelle avait semé le chaos.

Je ne savais pas quoi penser. Les mots prononcés par les surveillants tournaient en boucle dans ma tête. Les cours furent suspendus. Une idée me vint alors : retourner sur les lieux du crime.
De retour dans le couloir, des tremblements me troublèrent. Je m'attendais à voir surgir un fantôme. Les épisodes de la nuit dernière m'avaient bouleversé plus que je ne voulais l'avouer. J'avais eu peur. Et j'avais été choquée. C'était toujours le cas.

Le corps avait été déplacé. La zone semblait sécurisée mais je réussis à passer les barrières que l'on avait entreposé.
Tout avait disparu. On aurait pu penser qu'il ne s'était rien passé.
Je m'avance. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Mais je voulais éclairer le mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/12/2016

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Jeu 2 Mar - 19:41

Lola à des cheveux noirs et des yeux rouges. Elle est pale et sa chemise de nuit était blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceepresqueparfait.forumactif.com
Krysanka

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2017

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Ven 3 Mar - 10:00

Mes sens sont en alerte après avoir entendu ce premier cri.
Les yeux grands ouverts, fixant le plafond au dessus de mon lit, je ne bouge pas.
Je m’apprête à les refermer quand un appel au secours retenti.
Je saute de mon lit et me mets à courir dans la direction du cri qui résonne toujours dans les couloirs qui se remplissent peu à peu d'élèves dans le même état que moi ou terrorisés.
J'arrive sur le lieu du crime. Car il s'agit bien d'un crime. La victime est étendue sur le sol, baignant dans un sang qui est probablement le siens. Aucune trace de l’agresseur, du coupable.
Les visages autour de moi sont catastrophés, choqués. Je ne dis rien et, maintenant que le cri s'est éteint dans la nuit, un lourd silence pèse sur le lycée/collège.
J'hésite à me baisser pour examiner le corps et le... sang mais me retiens. Cela attirerais trop l'attention.
J'ai vu ce que je cherchais, je retourne dans ma chambre le pas lent. D'innombrables pensées m'assaillent. Elle sont pour la plupart sombres. Je sens que le danger est encore proche. Tout proche...
Un fois dans mon lit, je réfléchis.
Qui ? Pourquoi ? Je n'ais malheureusement pas encore les réponses à ses questions. Je sais que je ne pourrais pas dormir mais il faut pourtant que je me repose alors doucement, presque à regrets, je ferme les yeux.
Les heures passent et je ne dors toujours pas. Combien de temps ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Cela n'a aucune importance. Aucune.

Je me lève, je dois aller en cours.
Pendant le 1er cours des informations concernant l'incident nous parviennent.
Une silhouette sombre, non identifié, un message. Rien de bon.
Je me retiens de sourire. Tout cela va faire bouger les choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Mirano

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 02/03/2017

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Ven 3 Mar - 10:49

La mort. Une fois de plus, elle m'arrachait un être qui m'était très chère. Je trouverais le coupable. Je trouverais celui qui a briser le silence de ce lycée. Je trouverais.... Je fixai le corps desarticulé de Dwen. On aurait dit une poupée de chiffon, avec son teint pâle et ses yeux clos. Cette pensée me fait sourire, puis mes sanglots redoublent d'intensité. Dwen... Je le revois, me serrant dans ses bras ferme, je sens ses caresses sur mes longs cheveux noirs. Je revoies cet océan bleu dans la marré de sang que caractérisé la couleur de mes yeux. Je nous revoie Dwen. Mes mains se tachent de ce liquide rouge et poisseux. Il me souille. Une jeune fille me sert contre elle, je me laisse faire. Comme sans sentiment. Je dois ressembler à une machine. Mon regarde fixe un point au loin, il semble mort, et je le sais. Car, je viens de perdre ma moitié. Mon tout. Je viens de perdre mon petit ami... Sur cette pensée, un cri désespéré roule sur ma langue pour aller se cogner contre les parois de ce couloir qui fut le lit de mort de cet enfant. Je vois très bien sa petite soeur entre les élèves. Elle me lance un regard ahuri, et elle baisse la tête. Elle doit le sentirnce gouffre en elle, qui se creuse au fur et à mesure qu'elle se rend compte que Dwen n'est plus là. Je me detaches de La jeune femme et me relève. Je cours dans La cour de récréation,une envie pressante de prendre l'air. Par terre, je trouves un papier. Je le ramasses, et je le jetes. Ce que je suis maniaque parfois... Je sors enfin et je reste surprise de La fraîcheur de la nuit. Le vent fait ondulée mes cheveux, pareil à quand la mer d'agité. Mes sentiments s'entrechoquent et mes idées se brouillent. Je tombe alors dans les pommes, ayant reçu un coup sur la tête.

Le lendemain, Je me réveille dans mon lit, une affreuse migraine me tourmentant. Je me lève, tout sourire. J'enfile mes habits noir. Je sors de la démarche militaire. Un jeune homme s'approche de moi.
"Ça va mieux depuis hier ?" Me demande t-il, tout penaud.
Je le devisage.
"Pourquoi ça irait mal ? Ah oui, je me souviens. Tu sais, ce n'est qu'une mauvaise note, je m'en fou...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/12/2016

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Ven 3 Mar - 12:06

Lola a perdu la mémoire ! Aurait elle vu quelque chose ? Le tueur l'a t' elle comme prochaine victime ? En attendant, les poubelles ont été fouillées pour trouver un indice. Et c'est arrivé. Souvenez vous de ce petit bout de papier que Lola a jeter. D'une écriture ronde était écrit : La topaze est le tueur
Cette information fut amèrement reconnu. Un mystère ! Voila qui commençait à être amusant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceepresqueparfait.forumactif.com
Evangelyn Ravenwood

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 06/12/2016

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Mar 21 Mar - 19:30

Je fixe le plafond sombre du "dortoir"si je pouvais l'appeler ainsi.Je le fixe jusqu'à avoir le tourni,je n'y arrivais pas !Je ne sais pas pourquoi ,je n'arrivais pas à m'endormir mais cela me perturbait...Je ferme enfin les yeux, et j'entends un cri ,cri de détresse,de frayeur, entrecoupés par de longs sanglots.Je frissonne,cela n'augurait rien de bon! Autour de moi les élèves se réveillent en baillant bruyamment,afin d'aller inspecter la source du bruit qui avait brisé leur sommeil paisible.Je descend également,je suis curieuse... Arrivée devant la "scène" je me met à genoux et un hurlement de terreur menace de me submerger.Je détaille la scène du regard, lorsque soudain je sens mon visage s'allonger,des poils me pousser sur la nuque...Non,ce n'était pas le moment ni le lieu de se changer en un félin de 50 kilos!! Contrôlant ma terreur,nature de cette subite transformation je gémis,je tentais de lutter contre l'animal qui menaçait de prendre le dessus (Quand Eva est effrayée,elle prend automatiquement la forme d'un couguar)les autres filles et garçons me regardent étonnés
"Eva,ça va?"me murmurent ils
Je ne peux répondre que par un faible gémissement
Je me retourne et cours jusque que dans un coin afin de laisser l'animal prendre le dessus.La douleur est intense,je me retiens de crier afin de ne pas attirer de soupçons.Mes mains prennent la forme de grosses pattes poilues,puis c'est au tour de mon corps entier de souffrir le martyr et je ne peux retenir un hurlement de douleur pure,m.Sonnée, j'entends a peine les cris des élèves effrayés par la présence d'un des félins les plus dangereux et imposants de la planète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Nohara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 14
Localisation : Dans le Royaume des Chats avec Hana !

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Ven 7 Avr - 21:04

Sombre. Pénombre. 'Fin... Comme vous voudrez, après tout... Je ne comprenais rien. Rien de tout ce qui ce passait ici...
Dans les dortoirs où nous étions, tout le monde dormaient. Enfin.. Semblait dormir. 
Assise là, sur mon lit, mes jambes recroquevillées sur moi-même, réfléchissant à ce que servait ma vie. Assez préoccupée, je l'avoue. En ce moment, en faite...
Soudain, un hurlement de terreur pénétra les murs de l'établissement. Je me redressa en sursaut. Les élèves de mon dortoir se regardèrent puis se levèrent et sortirent. Je fis donc pareille qu'elle. Je les suivis puis je commença à courir et à les dépasser. Stop. Tout s'arrêta. Le couloir m'avait menait à une scène Horrible. Atroce. Psychotique. Enfin bref, aucun mot ne pourrait définir ce que je ressentais actuellement. Du sang. Sur le sol. Un cadavre. Que je reconnus, par ailleurs, très rapidement. Dwen. Un garçon de ma classe. Que lui est-il arrivait ?!!
J'écarquilla les yeux. Tous les élèves du bâtiments étaient là, observant avec horreur le cadavre du pauvre garçon. Tellement terrifié, je ne savais même plus ce que je faisais. Je m'approcha du mûr le plus proche et je donna un violent coup de poing sur celui-ci. Que je regretta aussitôt. Je ferma les yeux et me pencha bien en avant, mes mains plaquées sur ma bouche pour me retenir de dire quoique ce soit. Les larmes me montèrent aux yeux. Pas de tristesse, de peur... Je me rapprocha du corps et... Tout ce sang... Impossible d'en décrocher le regard. Non ! J'en pouvais plus. S'en était trop. Je ne supportais pas cette couleur rougeâtre, tâchant les vêtements de l'élève à terre, ainsi que le sol neutre du couloir. Je m'évanouis. Trop pour moi. Le sang et moi, ça faisait certainement 100 000 000... Le vide. La légèreté. Telle était la sensation que je ressentais actuellement. Saillez. Je tomba de plus belle dans les pommes, la tête cognant violemment le sol...
Trou noir. Je n'entendais plus rien...

Le lendemain, je me réveille dans mon lit. Le même. Toujours celui là. Dans ce vieux dortoir tout pourri ! Je me redressa pour m'asseoir correctement sur mon lit. Je regardais précisément ce qui m'entourait. J'avais encore l'air sonné. La chambre semblait la même. Mais tout était calme. Comme si... Les élèves auraient disparus ! J'émana un léger sourire sarcastique à cette idée que j'effaça au plus vite de ma mémoire. Je venais de remarquer que j'avais de la glace sur le front, sous un protège-peau pour que je ne me brûle pas avec la glace.
Soudain, lorsque j'allais me lever, je vis quelque chose bouger à ma droite, dans l'angle du dortoir. Une fille. Aux cheveux noirs et aux yeux rouges c'était levée. Vite ! Je me cacha sous la couette, même si je savais que ça n'allait pas faire grand chose. Mais je me suis trompée ! L'élève s'habilla et sortit du dortoir. Elle s'arrêta devant l'entrée et discuta rapidement avec un garçon d'une autre classe avant qu'il parte. Elle était encore devant la porte. Mais je me disais qu'elle n'allait pas faire grand chose... Donc je sortis de ma cachette et me redressa, me recroquevillant sur moi-même, me rappelant du corps du pauvre élève... Les poils sur ma nuque s'hérissèrent. Je me figea et toussota. J'enleva ensuite ma glace qui était sur mon front et je la posa sur la table de chevet à ma droite avant de regarder du coin de l’œil la fille au cheveux d'ébène à l'entrée du dortoir...
J'huma l'air. Une odeur étrange venait de cette élève. Mais je ne m'inquiétas pas plus que ça. Aurais-je tort ?

_________________
Emi, avant sa transformation...

Emi vous observent en #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Nohara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 14
Localisation : Dans le Royaume des Chats avec Hana !

MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   Dim 23 Avr - 20:57

UP ><'

_________________
Emi, avant sa transformation...

Emi vous observent en #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une face sombre de la vie. [MINI EVENT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée Fantastique  :: Là où la lumière brille :: Les couloirs-
Sauter vers: